Semaine du son Affiche©Transcultures

Reporté – Transonic Renaissances

spacer

Transonic Renaissances – explorations sonores autour de musiques et de textes de l’époque d’Érasme et la de la Renaissance

Mardi 26.01 > Samedi 30.01.2021

Partenariat entre la Maison d’Érasme et la Semaine du Son

Dans le cadre de la Semaine du Son, Transcultures (Centre des cultures sonores et numériques, organisateur du festival international des arts sonores City Sonic et producteur du label Transonic dédié aux créations sonores autres) propose trois environnements sonores (diffusés sous forme de salons d’écoute en boucle), créations contemporaines réunissant des explorateurs sonores de pratiques variées qui, partant de musiques et de textes de l’époque d’Érasme et la Renaissance, font le trait d’union avec le contemporain et leur propre recherche artistique.

Semaine du son Affiche©Transcultures

Créations de

Maja Jantar (PB/NL) – A[dag]ia
Création mêlant paroles, sons retravaillés et voix, à partir d’une sélection de proverbes extraits des Adages d’Érasme, dialoguant avec une réécriture de pièces pour lyre de la Renaissance hollandaise.
Artiste vocale multilingue dont les travaux couvrent les domaines de la performance, du théâtre musical, de la poésie et des arts visuels, Maja Jantar est co-fondatrice du groupe Krikri, elle a donné des performances solo et en collaboration dans toute l’Europe. Elle travaille sur des œuvres sonores poétiques depuis 1995. De 2001 à aujourd’hui, Maja a dirigé dix opéras, dont le classique de Monteverdi, Incoronatione di Poppea et le contemporain Infinito Nero de Sciarrino. Une partie de sa poésie visuelle a été publiée dans diverses publications, entre autres le livre Zieteratuur (Nl), et son travail visuel a été montré dans plusieurs expositions, récemment une sélection d’encre et de papier de sa série Lilith pouvait être vue à Kunsttempel Kassel (De). Elle a également participé cette année à l’exposition collective La voix libérée au Palais de Tokyo (Fr). Enfin, elle continue de collaborer avec des poètes belges, canadiens et des artistes interdisciplinaires.

Paradise Now (BE/FR) + guest Didié Nietzche (BE)
Renaissances sonopoétiques

Création à partir de fragments de poésie amoureuse et textes humanistes du XV et XVIème siècle (Marguerite de Navarre, Catherine des Roches, Pierre de Ronsard, Maurice Scève, Erasme,…) mis en voix par Paradise Now et de paysages sonores électroniques (dont certains créés à partir de compositions renaissantes) conçus avec Didié Nietzche

Concepteur, producteur et créateur sonore intermédiatique, Philippe Franck alias Paradise Now a développé depuis les années 90, une démarche activement et poétiquement transversale et collaborative. Parallèlement au développement de ses multiples projets, il s’est associé, depuis 2005, à Isa Belle pour concevoir des oeuvres participatives stimulant le corps et les sens. Il collabore également avec des créateurs sonores (dont Christophe Bailleau avec lequel il a créé Pastoral, Gauthier Keyaerts dans Supernova, Raymond Delepierre, Stephan Dunkelman,…), poètes (dont Ira Cohen, Gerard Malanga, Catrine Godin, Werner Moron avec lequel il a initié Les ours bipolaires, Eric Therer pour le duo &Stuff), artistes visuels-vidéastes (Hanzel & Gretzel, Régis Cotentin) et chorégraphes (Nadine Ganase, Karine Ledoyen, Manon Oligny). Philippe Franck est aussi auteur de plusieurs textes poétiques et essayistes.

Didié Nietzche alias A Limb (pour ses projets solo) est une sorte de Frankenstein artistique expérimental avec un corps ambiant, des jambes funk, des pieds post punk, des bras élecroniques, des mains jazz, une tête de bourdon robotique, avec un cœur de musique ethnique et des poumons de krautrock. Didié Nietzche a également fait partie du groupe post rock belge Nietzche, du combo à géométrie variable 48 Cameras. Il est co-fondateur de Radio Prague, collectif expérimental hutois (depuis les années 80). Il collabore également avec d’autres chercheurs sonores dont Christophe Bailleau avec lequel il a initié le duo cosmic-ambiant 11:60 et le saxophoniste improvisateur Maurice Charles JJ au sein du projet protéïforme, performatif et contextuel Lamaφ .

Alain Wergifosse (BE) – Renaissance des cendres
Décomposition granulaire à partir de pièces de divers compositeurs renaissants dont Gilles Binchois, Guillaume Dufay, Roland de Lassus, Carlo Gesualdo Giovanni Pierluigi da Palestrina.

Insatiable explorateur du son, de l’image et de l’intermédiatique depuis les années 80, Alain Wergifosse amplifie toutes sortes d’objets résonnants et se spécialise au traitement électronique du Larsen pour réaliser ses compositions et improvisations organiques. Il a parcouru le monde en solo et avec divers groupes et projets collectifs (Obmuz, Macromassa, SpecOp, Colectivo Anatomic parmi d’autres). A partir de sa base barcelonaise, il a composé, pendant une dizaine d’années, les musiques et les interactions sonores des spectacles Marcel lí Antúnez (ex La Fura dels Baus) et il a collaboré avec de nombreux artises de la scène expérimentale musicale (Zbigniew Karkowski, Cluster, Jaki Liebezeit, Francisco Lopez, Nad Spiro, Eli Gras,…) et participé activement à diverses manifestations aventureuses en Espagne et à l’international. Ces dernières années, revenu en Belgique, il a développé son travail visuel et réalisé des installations immersives et interactives, des vidéos auto-génératives, des microscopies et autres compositions matiéristes présentées dans plusieurs festivals et événements internationaux (City Sonic, MEM, Kikk, Semaine du Son, Simultan, Transnumériques…)

Mardi 26.01 > Samedi 30.01.2021

! REPORTÉ !

10h >18h
* Maison d’Erasme
* Trois environnements sonores
* Diffusion sous forme de salons d’écoute en boucle au rez-de-chaussée et 1er étage

Réservez votre visite !
+ 32 2 521 13 83 (mardi > dimanche 10h-18h)
info@erasmushouse.museum

En pratique

Plus d’info sur la Semaine du Son

Production : Transcultures, La Semaine du Son en partenariat avec la Maison d’Érasme

f

Shop with style! Find your favorite
item at the best price and discover great
offers every single day.