Allégorie de la Paix

26.01 Rencontres Les mercredis d’Érasme #2 / Erasmus Anderlecht 1521-2021

spacer

#2 Une vision politique: l’Éducation du prince chrétien et la Complainte de la paix

Rencontres mensuelles à la découverte de la pensée d’Érasme en compagnie d’invités spécialistes. Nous explorerons les grands textes du penseur engagé et voyageur infatigable qui contribua à forger la culture européenne.
Rejoignez-nous sur place ou suivez la conférence via le livestream.

Allégorie de la Paix

Légende : Philippe Galle, Allégorie de la paix, Nemours, château-musée, ©RMN-Grand Palais (téléchargée via le site RMN, libre de droits pour utilisation à des fins non commerciales).

#2 Une vision politique: l’Éducation du prince chrétien et la Complainte de la paix

Érasme ne nous a pas livré de théorie systématique concernant l’État et le fonctionnement de ses institutions. Cependant, il s’est exprimé à plusieurs reprises à propos de l’exercice du pouvoir. Il soulève notamment ces questions : quelles sont les tâches d’un monarque ? Quelles limites déterminent l’exercice légitime de l’autorité ? Qu’est-ce qui justifie une guerre ? Suite à sa nomination, en 1515, comme legatus du jeune prince Charles, Érasme séjournera plus souvent dans les villes du Brabant (Anvers, Louvain, Malines, Bruxelles). Durant ces quelques années où il accepte de jouer un rôle de conseiller, Érasme rédige trois traités destinés à la cour des Habsbourg, située à Bruxelles : l’adage « La guerre parait douce à ceux qui ne la font pas », l’Éducation du prince chrétien et la Complainte de la paix. Ces textes forment le noyau de sa pensée politique.

Mercredi 26.01.2022

Invitée |
Professeure Monique Weis (Université du Luxembourg)

La paix selon Érasme : de la Querela Pacis aux années 1930
Érasme l’avocat de la paix… Érasme le pacifiste… Cette image flatteuse jalonne l’histoire de la réception du penseur humaniste et de ses idées depuis le XVIe siècle. Le but de la conférence est d’en dégager les différentes strates, en parallèle aux lectures successives de la Querela Pacis (Plaidoyer pour la Paix). Elle s’attardera notamment sur les commémorations de 1936 et les tentatives de récupération au profit des politiques d’appeasement. Elle s’interrogera aussi, en interaction avec le public, sur l’actualité des écrits érasmiens en défense de la paix.

Monique Weis est professeure en histoire moderne à l’Université du Luxembourg depuis 2021. Elle est chercheure qualifiée honoraire du Fonds national de la recherche scientifique (Belgique). Elle travaille surtout sur l’histoire politique et religieuse des XVIe et XVIIe siècles, dans une approche transrégionale et supra-confessionnelle. Parmi ses centres d’intérêt figure aussi l’étude de la réception de la Renaissance à l’époque contemporaine. Elle est notamment la co-auteure d’une étude sur la mémoire érasmienne à Bâle et à Rotterdam.

20.00 > 21.30 + DRINK
Gratuit

Prochaines dates

2022 | 23.02 − 30.03 − 27.04 − 25.05 − 29.06

Programme complet
Réservation obligatoire

Réservation en ligne sur cette page via les onglets de réservation.
Deux options : assistez à la conférence au musée ou suivez-la à distance via le livestream.

Presse

Découvrez la présentation des conférences dans l’émission « Un jour dans l’histoire » – Laurent Dehossay
RTBF La Première lundi 11.10.2021

f

Shop with style! Find your favorite
item at the best price and discover great
offers every single day.